FFVELO LOGO CMJN

Des Confits

 

le 28 Avril 2020 

DES CONFITS

 

 

Je redoute le onze mai, je redoute demain,
J’ai la hantise d’avoir perdu la main.

De longues semaines sans vrais déplacements,
Vais-je encore savoir manier volant ?
Mes réflexes seront-ils revenus à la normale,
Pour ne pas me mélanger les pédales ?

À trop rester cloîtré loin de la foule,
Ne vais-je pas, demain, devenir maboule ?
Ne plus accepter les tristes bousculades,
Et les embouteillages en escalade ?

À ne respirer que le bon air de chez moi,
Vais-je accepter, d’un air vicié, être la proie ?
Mes poumons vont-ils supporter en sourdine
Gaz d’échappement et odeur des usines ?

Au tapage de mes silences quotidiens,
Mon ouïe ne refusera-t-elle pas le cri des chiens ?
Et dans un vacarme incessant et agité,
Pourra-t-elle retrouver toute sa sérénité ?

Je redoute le onze mai, je redoute demain,
J’ai la hantise d’avoir perdu la main.
Je redoute l’après, c’est maintenant,
J’ai la hantise du déconfinement.

Jean du 11 Mai

Imprimer