FFVELO LOGO CMJN

Pandémie Pendez-moi

 

le 2 octobre 2020 

PANDEMIE, PENDEZ-MOI !

À l’hosto, hors ma région,
J’ai mauvaise réputation
Même si j’trouve le bon médicament,
Je vais passer pour un charlatan.
J’aide pourtant les officines,
En prescrivant ma chloroquine.
      Mais les grands profs n’aiment pas que,
      L’on soigne autrement qu’eux
     Tout le monde se rit de moi,
     Sauf à Marseille… ça va de soi !

.

Le jour de cette pandémie,
J’ai perdu beaucoup d’amis.
Quand, pour passer à la télé,
J’ai refusé de me raser,
Ça m’a fait bougrement du tort
Les médias en sourient encor’.
       Oui, les vieux schnocks n’aiment pas que,
       L’on s’affiche autrement qu’eux.
       Tout le monde se moque de moi,
       Sauf les barbus… ça va de soi !

Bien que rempli de gaîté,
Mon accent est critiqué,
Même si je fais bien « gaffe »,
Il résonne en épitaphe.
Mais jamais, je n’ai voulu
Prendre leur accent pointu.
        Non, ces parigots n’aiment pas que,
        L’on puisse « jacter » autrement qu’eux.
        Ils singent tous mon accent
        Sauf les muets… évidemment !

Qu’importe brimades et moqu’ries
J’oublie toutes ces railleries.
Loin de cette guerre d’empoignes,
Moi, j’exerce et je vous soigne 
En marge de ces costard-cravate,
Moi, je veux soigner en savates.
        Non, les « grands docteurs » n’aiment pas que,
        L’on puisse vivre autrement qu’eux.
       Tous espèrent me voir de l’Ordre exclu,
Sauf les aveugles… bien entendu !

Vous m’avez compris, j’ suis Raoult,
Celui qui déteste la foule,
Celui que l’on veut ignorer,
Sous prétexte de déranger.
Je suis médecin, y’a pas de doute,
Je guéris bien et tiens la route.
        Mais les vieux « docs » n’aiment pas que,
        L’on soit plus médiatisé qu’eux,
       Tout le monde me traite de vil coquin,
       Sauf « La Timone »… ça c’est certain.

Jean de la Fontaine 
Qui soigne bien

Imprimer