FFVELO LOGO CMJN

Egoïste et morbide réalité

 

le 17 Mai 2020 

égoïste et morbide réalité

Va-t’en, sournois virus faire ta pub ailleurs !
Oublie-nous quelque peu et cesse tes frayeurs !
Vide plateaux-télé, bannis journalistes !
Déserte nos journaux et quitte enfin la piste !
       On était bien avant,
       Sans toi, méchant truand.

On avait le sida, qui, chez nous, sévissait,
Mais dame bestiole, se faire muette, savait.
Ses morts par centaines, on pouvait occulter,
On en parlait bien sûr, mais à voix étouffée.
     On était bien avant,
     Sans toi, infect brigand.

On avait les famines, au tiers monde installées,
Mais ce n’était pas grave, qu’une fatalité.
De nos pauvres affamés, on savait exhumer,
Dans un grand silence, le calme, la dignité.
     On était bien avant,
     Sans toi, tueur gourmand.

On avait cigarettes, tirées à pleines goulées,
Mais la nicotine savait bien rapporter.
Nos Vieux pulmonaires pouvaient en paix tousser,
Avant de finir en volutes de fumée.
     On était bien avant,
     Sans toi, sorcier savant.

Va-t’en hautain virus faire ta pub ailleurs !
Oublie-nous quelque peu et cesse tes frayeurs !
Et nous serons bien demain,
Sans ce fourbe assassin.

Jean de la Fontaine aux colères

Imprimer