Allumez le feu

 

le 24 Mars 2020

                                              

                       Allumez Le Feu

Pourtant, sans vraiment en brûler d’envie,
Aujourd’hui, tant pis, j’enflamme ma vie,
Dans un feu de joie, par mes potes allumé,
Pour mes fumérailles, voulant être calciné.

Faisant feu de tout bois,… d’allumettes,
Et de la meilleure combustion en quête,
Ma chaude vie grillée aux joies d’adolescents,
Le jour est venu d’y trouver un camp décent.

Ainsi pour mon final, je lève le voile,
Pour une issue, que je veux… au poêle.
Étant bien trop souvent hors de chez moi à festoyer,
Voilà pour mon pardon, une fin au… foyer.

C’est en charbons ardents, bientôt ainsi réduit,
Que je redeviens, enfin, celui que je « suis »
Et si ça sent le caramel en fusion,
C’est le trop de sucre de mon alimentation.

Avant de n’être que noire dépouille,
Plus d’une fois, je suis parti en… vrilles,
À ce jour, j’en suis sûr, ça va chauffer
Car, demain, je serai parti en fumée.

Délaissant Michou, le chaud de ses yeux de braise,
Je vais consumer au fond de ma fournaise,
Craquez l’ultime allumette sans esclandre,
Pour, de mon petit nuage, me faire… « des cendres ».

En conclusion, du fond de mon âtre doré,
Je vous laisse mes yeux de plaisir scintiller,
Et aller au charbon, pour ne rien vous cacher,
Vous dire : « écrire ça, il m’a fallu bûcher.

Feu… (pas encore) Jean du Four à pizza
de Fuveau

Imprimer