Sacré Gérard

 

le 14 décembre 2018

                                              

                        Sacré Gérard

Sa belle guitare, il la couve et la caresse,
Quand sur son vélo, il se tanne les fesses.
Ses doigts sur sa belle, glissent avec souplesse,
Quand ses frêles guibolles le traînent avec tristesse.

Sans bosser à EDF, il en a conclu,
Que pour mieux rouler sans en avoir plein l’cul ,
Il lui fallait, comme pour sa bête à musique,
Opter pour une assistance ...électrique.

Depuis, la vieille « branche », qui connaît tout « du tronc »,
Nourri Beatles et rock’n’roll au biberon,
Grâce à fée électricité, se voit enfin grandi,
Sur les scènes et les routes de son paradis.

GERARD rement, entre bisous « et les triques »,
Entendu de versions aussi authentiques.
Sans être de garage, chez notre cher clampin,
Sa douce voix électrise tous ses vieux copains .


Il s’est mis au « courant », il se veut le meilleur,
Et toujours en « prise », il allume nos cœurs.
Maintenant il sème ses amis et ses notes,
Allumant le feu, les mains sur les cocottes.

Merci pour tes watts qui nous ont électrisés,
Mais demain à vélo … évite d’accélérer.

                                               JMT

PS : soirée du 08/12/2018, brasserie du parc, 13290 « L’ Emile »

Imprimer