Sortie v3c Route/VTT au Ventoux

2019 06 01 12 26 V3C Ventoux SD 2 (2)

2019 06 01 09 30 V3C Ventoux LL 15

Cette année, la sortie Route/VTT était organisée autour du Mont Ventoux et le plus gros challenge en plus de celui de Stéphane qui passait son niveau 4 en réalisant sa première grimpée du Ventoux était un challenge logistique.

En Route :

• Faire 2 circuits Route (1 pour les fulgurants, 1 pour les autres)
• Faire un départ de St Didier pour 6 cyclos et une voiture suiveuse
• Faire un départ de Ville sur Auzon pour 4 cyclos
• Faire un départ de Mazan pour 2 cyclos

En VTT :

• Utilisation de la remorque avec adaptateurs VTT à approvisionner
• 1 seule sortie pour tous ( Descente - aller simple)
• Trouver le moyen de monter 10 vélos et 10 vététistes en haut du Ventoux tout en gardant une voiture en bas pour retourner chercher les véhicules à la fin de la descente.


Pour tous :

• Se retrouver à 13h au restaurant à Bédoin.
Pour les routiers :
• Retourner à St Didier, Ville sur Auzon ou Mazan
Pour les Vététistes :
• Retourner à Calas après la Vipérine

Cliquez sur <lire la suite>

 

Introduction

Cette sortie a tellement marqué les esprits, que plusieurs d'entre nous ont tenu à raconter leur aventure.
Philippe pour le VTT, Nathalie et Danièle ainsi que Stéphane pour la partie Route et bien sûr le président (au dessus de la mêlée) pour l'ensemble de la prestation.

VTT - Philippe

Prévue dans le catalogue des sorties annuelles, la sortie du mont Ventoux en faisait partie.
2019 05 29 10 00 V3C Ventoux LL 01 (2)
Au retour de ROSAS, il a fallu préparer le départ de cette sortie car il y avait 10 vététistes qui étaient inscrits.
Course pour préparer la remorque, Loys et Michel ont longtemps discuté pour prévoir la pose des 10 VTT sur cette dernière ; il a fallu commander des supports en urgence, limer, tordre et sectionner  ces supports permettant une sécurité totale du transport. Cela a pris 2019 05 31 19 54 V3C Ventoux LL 12
pas loin d'une après-midi (ndlr :y compris les palabres) à toute l’équipe pour modifications et chargement. BELLE PERFORMANCE ET BRAVO A TOUTE L’EQUIPE.
Rendez-vous sur le parking de Calas pour un départ à 6h30 où tout le monde à l’heure sauf un PHILIPPE qui ne s’est pas réveillé (ndlr:il a fallu le bousculer un peu pour qu'il se décide à avaler un p'tit dej en vitesse et partir seul à l'assaut de l'autoroute avec son camion).
Malgré ceci, nous nous retrouvons tous à BEDOIN, laissons une voiture en bas  et nous nous serrons dans les voitures qui restent pour monter ensemble au sommet pour un départ à 9H15.

2019 06 01 09 30 V3C Ventoux LL 14
Très beau temps et peu de vent, nous entamons le début de la descente du sommet du Ventoux par un pierreux très accidenté, d’ailleurs première chute d’HENRI suivi de 2 voire 3 chutes de FRANCIS qui y a laissé un peu de sang et nous a inquiété.
La descente continue, les plus vaillants devant, les crispés qui regardent plus les pierres que devant eux au milieu, et les moins téméraires2019 06 01 10 42 V3C Ventoux LL 19
en arrière ; mais la sagesse des vététistes est de s’attendre à chaque intersection !!!!!!! 
Le tracé est pierreux, quelques feuilles s’envolent à notre passage, des obstacles sont à franchir et un plaisir enivrant de ces descentes où certains ont dépassé le 50 km /heure, qui nous a fait oublier « pour une descente » un dénivelé positif de 360 m (ndlr: ceux qui pensaient qu'il n'y avait que de la descente et qui ont pris leur VTT musculaire l'ont regretté lorsqu'il a fallu remonter 2 km par la route, suite à une erreur de navigation).
Nous arrivons, joyeux et complices sur le parking d’arrivée, après avoir effectué 32 kms, un dénivelé négatif de 1800 m et un dénivelé positif de  360 m.
Décision prise pour aller récupérer les 3 véhicules restés au sommet du Ventoux avant de déjeuner.
Au retour, nous nous arrêtons au chalet REYNARD pour récupérer 3 vélos de route  LOYS prend les 2 personnes de sexe féminin et laisse à PHILIPPE le soin de prendre le seul homme restant et les 3 vélos de route.
2019 06 01 13 30 V3C Ventoux PH 01
En partant du chalet REYNARD, Jean-Louis et moi-même prenons une charmante autostoppeuse, qui faisait partie de l’équipe de France de ski de fond et qui, pour son entrainement, monte le VENTOUX jusqu’au sommet  avec des patins ski roue.
« Montée 18KMS en 2 Heures, une vraie championne avec qui nous avons posé en pensant à l’avenir d’une vraie championne ».
Arrivée au restaurant avec un léger retard, discussion pour avoir l’apéro ? Apéro qui était offert par le club.
Le repas se poursuivit  avec joie et bonne humeur et comme d’habitude très convivial  autour d’une longue tablée de près de 30 sportifs route et vtt, qui se séparaient à la fin de cette merveilleuse journée.

P.H.

 Route : Nathalie + Danielle

 Chronique d’une victoire annoncée

 2019 06 01 07 20 V3C Ventoux GB 01 (2)
Jean-Michel Terriol, Jean-Michel Belin, Stéphane, Guy, Nathalie partis  de Calas dans la douceur du petit matin vers 6 h retrouvent Jean-Claude et Gérard à ST Didier, village natal de Danielle pilote chevronnée installée au volant de la voiture suiveuse d’où nous allons assister à un spectacle passionnant.

Nous perdons tout de suite les 4 garçons qui, jonglant avec des GPS désaccordés n’empruntent pas le trajet convenu et poursuivons jusqu’à Villes Sur Auzon. Là, Christian Basso arrivant de sa datcha de Châteauneuf-Miravail ( cf sanglier du Jabron) rejoint le trio Trannoy / Cathy arrivé la veille qui se regroupe alors avec les 6 arrivés de ST Didier.2019 06 01 09 24 V3C Ventoux GB 06 (2)

Toute la troupe s’élance joyeusement espérant l’arrivée  proche des «  Vassart » qui ont dormi à Mazan. Tour de ville terminé, l’embranchement des gorges de la Nesque est interdit d’accès même aux vélos pour cause de marathon. Ce sera le Col des abeilles au menu pour tout le monde! Les connaisseurs en transpirent déjà; les novices s’interrogent perplexes! La voiture attend que le convoi soit prêt avant d’entreprendre la montée.
Nous dépassons un à un les cyclistes en plein effort sous le soleil pour faire tourner ces satanées manivelles et attendons près du sommet  du col de l'Abeille au niveau d’un carrefour traversé par  une course drainant des centaines de cyclistes et «  sécurisé » par un trio de « bras cassés » que nous aidons à se placer plus judicieusement  et à manipuler leur panneau «  vert/ interdit »  afin de vraiment sécuriser les coureurs qui traversent.
Nos cyclos font la pause puis repartent.... Pendant ce temps, Danielle, en spécialiste des courses de vélo et bien visible dans sa tunique lavande, continue à indiquer aux coureurs d’un geste sûr la direction à suivre.
2019 06 01 11 41 V3C Ventoux SD 1 (2)
Nos deux amis arrivent puis reprennent la route vers la prochaine halte : SAULT autrefois « la belle aux champs de lavande dormant » que le les vélos ont réveillée et dynamisée. Des cyclistes partout ! Les nôtres ne s’arrêtent pas tous : certains prennent une petite route de contournement. Ainsi Stéphane ne verra pas Sault ses boutiques et ses petits restaurants proposant l’assiette du cycliste. Enfin ! Cette fois-ci Véro et Jean- Louis rejoignent le groupe. Juste le temps de se saluer et d’échanger quelques impressions !
Quand  faut y aller, faut y aller! Christian comme prévu revient à Villes Sur Auzon. Avec Danielle, nous allons flâner pour leur laisser le temps de monter .

 Au Châlet Reynard, c’est le grand regroupement: ceux qui arrivent de Sault chacun à son rythme, retrouvent très vite les deux super- champions qui déjà redescendent du sommet Jean-Claude et Jean- Michel Terriol.2019 06 01 12 30 V3C Ventoux JCL 1 (2)

Seuls restent en route vers le sommet du Géant de Provence Stéphane et Jean–Michel Belin. Tous les cyclos venant de Sault étant arrivés, la voiture se lance vers le sommet se frayant un passage entre les vélos, les motos et les voitures montant et descendant (voire des piétons) avec l‘objectif d’arriver à temps !

2019 06 01 13 22 V3C Ventoux GB 17 (2)Nous dépassons Jean Michel aux 2/3 mais pas de Stéphane ! En haut, c’est une foule de gens : cyclistes, accompagnants, touristes que les voitures doivent fendre ! Toujours pas de Stéphane !  Soudain le maillot vert et blanc de V3C se détache : il est là,  affamé mais 
heureux attendant l’arrivée de Jean–Michel  pour savourer ensemble la performance. Bravo ! Bravo !

Septembre à Cornillon-Confoux. Juin au Ventoux.

 

Stéphane

2019 06 01 12 26 V3C Ventoux SD 2 (2)Le géant de Provence est dans l'inconscient populaire un mythe... d'ailleurs bien entretenu par les conversations du club, voire les LDP (n'est-ce pas les amis VTTistes!!)
Alors ce samedi 1er Juin, je me suis senti bien petit par rapport à cette masse qui se détachait depuis Saint-Didier. Je me suis revu lors de ma première sortie en vélo en Septembre.. au pied de la côte de Ventabren. Michel me disait: tu mets tout à gauche, et tu moulines régulièrement comme une horloge, tu attends que ça passe. Ah ouais, mais là quand même, on ne joue pas dans la même cour.
Mais l'esprit était le même: le soutien du groupe avec les conseils des routards qui m'ont accompagné sur cette sortie et toutes les précédentes.
Alors j'en suis revenu aux conseils de maitre Guy: monter à mon rythme jusqu'au Chalet Reynard, en en gardant sous la pédale et ensuite ne rien lâcher dans les lacets interminables qui montent au sommet.

Comment dire... C'est clair que ce sont des instants à la fois durs et magiques comme le sont les forces de la nature. Magique par la beauté de cette journée, de ces paysages et l'enthousiasme des supporters tout le long de la montée. Dur comme le fait de mouliner sans relâche, progressant tel une fourmi. Les forçats de la route comme disait l'autre.

Mais quel bonheur une fois au sommet, accueilli par Danielle et Nathalie. Un ravitaillement comme si on m'avait porté le saint-sacrement.2019 06 01 13 21 V3C Ventoux GB 16 (2)
Puis la descente, pas trop vite pour apprécier 18km sans un coup de pédale. Sentir la fraicheur du sommet céder le pas à la chaleur de cette fin de printemps.
Et pour terminer, selon une tradition bien gauloise, autour d'un banquet bien de chez nous.

Et un "plus": un arrêt à Carpentras pours profiter des cerises et fraises du terroir.
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage: le V3C (Ventoux, Copains, Cervoise et Cochonnailles)

 

Le mot du Président

2019 06 01 V3C JT 01
Après avoir passé une nuit d’enfer avec Josy (là c’est normal, c’est ma femme) et Cathy (on peut se poser des questions !!!!) dans un gîte à Villes sur Auzon, on se retrouve vers 8 heure 30 ( déjà)  avec Christian pour enfourcher nos fringants destriers. Comme prévu, on se dirige direct vers les gorges de la Nesque pour attaquer tranquillement le parcours de 29 km en direction de Sault….. pour le tranquille, on repassera!!! On arrive devant une route bloquée pour cause de course à pied!! seul itinéraire possible, montée le col de l’abeille et quand je dis monter, c’est que ça monte !!!! pente moyenne 8% avec une configuration sympa… on a l’impression d’arriver en haut après chaque virage, mais ce n’est qu’une impression qui dure 5 ou 6 km … le tout pour arriver à un bouchon automobile causé par, cette fois ci, une course cycliste qui traverse notre route.. Regroupement général, puis second départ pour la fin de l’ascension.

A la fin, on n'y croit plus et pourtant il existe un sommet. La photo de l’exploit s’impose : Preuve à l’appui pour les esprits soupçonneux.2019 06 01 10 00 V3C Ventoux JT 01 (2)
Puis la descente vers Sault à près de 70km/h. Regroupement général en bas avec ravito en présence de toute l’équipe :Jean Michel T et B, Philippe, Guy, Gérard, Jean Claude, Jean Louis et Véronique. Puis c’est  le départ pour la montée infernale. Toutefois, Christian nous quitte pour se remonter le Col de L’abeille à l’envers….. quand on aime, on ne compte pas!!!!

Au départ, pente sympa qui se raidit par la suite ( je parle de la pente) . Dès ce raidissement ( toujours de la pente) chacun prend sa cadence. Je me fixe tout de suite  une limite: vitesse limitée à 28Km/H avec un battement cardiaque maxi de 59 pulsations et j’attaque la montée.  Dans mon objectif, une cycliste que je rattrape (aisément) et avec laquelle s’engage un dialogue constructif… elle a une trentaine d’année, elle est de Guillestre… on pédale ensemble pendant quelques Kms, puis elle doit s’arrêter pour un besoin naturel …… j’ai moi aussi envie d’y aller mais  le président a été fatigué par sa nocturne au gîte… donc il continue à pédaler.

 Un premier replat bien venu, puis un second et divine surprise, le chalet Reynard apparaît avec un monde fou….On se restaure, on boit un coup, ( merci à nos accompagnatrices Nat et Dany ). Josy, Jean Louis et Véro choisissent la voiture pour descendre sur Bédoin.

Jean Claude, Cathy et moi optons pour la descente en vélo. Le pied!! vitesse maxi 65,7 km/h. On double, on double et on double tout ce qui roule ...mais à un moment, et là, on en est vexé, on se fait doubler par une espèce de bombe humaine qui déboule, à vue d’œil à 80km/h.. le cycliste doit peser 100 kilos.. il a des cuisses à faire pâlir d’envie tout culturiste qui se respecte…..

On se remet de nos émotions et on arrive enfin au resto à BEDOIN sous les clameurs des vététistes, admiratifs devant l’exploit sportif de leur Président.  Après quelques heures d’attente,  Jean MI et Stéphane font enfin leur apparition….. Un bouche à bouche est presque nécessaire pour les remettre d’aplomb mais aucun volontaire ne se fait connaître ( aller savoir pourquoi?)… La troupe de 27 est au complet pour attaquer un demi de bière puis vient le repas avec une ambiance au top, ponctuée par les rires de Danielle.. Avec une compagne comme elle, on peut penser que Gérard ne s’ennuie pas!!!

Mais la rando n’est pas terminée.. il nous faut rentrer à VILLES sur AUZON avec le ventre plein sous une chaleur digne d’un mois de juillet…..dur dur!!! Bilan : 73 km, 1600 mètres de dénivelé et 16,8 Km/h de moyenne.

Très belle sortie, météo au top,  ambiance superbe, des vélos dans tous les sens, un ravito attentif à nos demandes (encore merci à Nat et Danielle)…

Merci à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures, si vous le voulez bien.

P.T.

Les Films

VTT - En haut du Ventoux

VTT - Dans la descente

VTT - Après la Vipérine

 

Les Photos

 La Montée du Ventoux Route

 

La descente du Ventoux VTT

 

Après l'effort, le réconfort

 

Les Relives

 

 Relive VTT

 Relive Route

 

 

Imprimer