Les V3C

Du miel dans la gourde, de plaines en plateaux

Du plaisir sous le casque, ils mouillent le maillot

Quand se des chaines les cadres du peloton,

Tous excellent sans frein pour changer leurs pignons.

D'un mauvais Pastis ils préfèrent lever l'eau,

Au risque de passer pour de grands rigolos.

De leurs tendres cocottes, ils vont faire ficelle,

Pour se tortiller sur leurs petites selles.

Ce sont de vrais hommes, non pas des danseuses

Sans jamais les braquer, ils aiment les rouleuses.

De la chaine de l'Amour, tous un petit maillon,

Et le soir c'est au sprint, qu'ils rentrent à la maison.

Voilà comme ils pédalent, fins comme des allumettes,

Du bout de leurs guidons, ces fous de bicyclette.

 JMT


  

ImprimerE-mail